Vous êtes ici : Accueil > Lettres du mois

Lettres du mois

N°217 Mars 2020

In Memoriam : Odile Pierre

Publiée le 1er mars 2020 par Philippe Bezkorowajny.

C’est au moment de préparer cet éditorial, que nous apprenons le décès de l’organiste et compositrice Odile Pierre. Native de Pont-Audemer où elle vit le jour le 12 mars 1932, c’est l’audition d’un concert de Marcel Dupré à Saint-Ouen de Rouen en 1939 qui la décida à étudier l’orgue. D’abord élève au Conservatoire de Rouen, elle y remporta sept premiers prix avec comme professeurs Maurice Duruflé, Noël Gallon, Norbert Dufourcq et Marcel Lanquetuit. Puis, elle entre au Conservatoire de Paris dans la classe d’orgue de Marcel Dupré. En 1955, elle en sort avec trois premiers prix (orgue, harmonie et fugue). (...)

Lire la lettre
N°216 Février 2020

Beethoven et l’orgue

Publiée le 26 février 2020 par Philippe Bezkorowajny.

L’année 2020 est l’année Beethoven. Ce grand musicien est né à Bonn en décembre 1770 et mort à Vienne le 18 mars 1827. Son père, Johann (1740-1792) était ténor à la chapelle de l’Electeur de Cologne à Bonn. De son père, Ludwig apprend le piano, le violon et l’orgue. A neuf ans, Ludwig fur élève de l’organiste Christian Neefe qui lui fit découvrir la musique allemande du 18ème siècle et notamment celle de Bach et les règles de la composition. En 1784, Beethoven est nommé deuxième organiste de la chapelle électorale. Mais la place de l’orgue dans l’œuvre et la vie du compositeur n’est pas exceptionnelle et ne (...)

Lire la lettre
N°215 Janvier 2020

Une nouvelle décennie

Publiée le 26 février 2020 par Philippe Bezkorowajny.

Nous quittons les années 2010 pour entrer dans les années 2020, donc une nouvelle décennie. Cette année 2020 commence par l’inauguration d’un orgue restauré et sauvé en l’église Saint-Laurent de Parthenay dans les Deux-Sèvres. Le 17 décembre 2014, un incendie à cause d’un court-circuit au niveau de la crèche, ravagea la vaste église Saint-Laurent consumant à tout jamais un magnifique retable du 17ème siècle. Dès les semaines suivantes, un vaste chantier de rénovation de l’édifice est enclenché et qui s’achèvera en 2020. Dans cette église, un orgue de taille modeste (11 jeux) installé par Debierre en (...)

Lire la lettre
N°214 Décembre 2019

La Sauve-Majeure aura son orgue

Publiée le 4 décembre 2019 par Philippe Bezkorowajny.

La Sauve-Majeure, petite bourgade de Gironde près de Créon, est célèbre pour les ruines de son abbaye bénédictine fondée en 1079 par le Guillaume VIII, duc d’Aquitaine et Gérard de Corbie. Dans l’abbatiale, deux orgues furent installés au 18ème siècle, le premier en tribune à l’entrée de la nef et un petit orgue de chœur. Le grand-orgue aurait été l’œuvre du moine Dom François Bedos de Celles, autour notamment de l’instrument de l’abbatiale Sainte-Croix à Bordeaux. La tourmente révolutionnaire a eu raison de ces instruments dont il ne reste plus rien. Mais, l’église paroissiale Saint-Pierre du 12ème siècle (...)

Lire la lettre
N°213 Novembre 2019

L’orgue : affaire de famille (épisode 2)

Publiée le 2 novembre 2019 par Philippe Bezkorowajny.

Après nous être intéressé à la famille Lépine qui donna des facteurs d’orgues, nous allons nous arrêter ce mois-ci à une famille d’organistes : les Courtin. Les origines de cette famille seraient bretonnes. Le premier organiste que nous trouvons est Jean. Organiste de l’abbatiale de Saint-Sever dans les Landes, il y épouse en 1724 Jeanne-Marie Candélé. Le couple aura cinq enfants dont le dernier Jean-Baptiste Placide sera religieux bénédictin (il s’éteint en 1820 à l’hospice de la Manufacture près de l’abbaye Sainte Croix de Bordeaux). Pierre-Joseph, troisième enfant du couple sera organiste de la (...)

Lire la lettre
N°211 Septembre 2019

Une nouvelle rentrée

Publiée le 2 septembre 2019 par Philippe Bezkorowajny.

Après un été marqué par le départ de notre secrétaire (et mère de votre président) et du facteur d’orgues Daniel Kern, nous avons appris à la mi-juillet le décès de l’organiste Philippe Bense. Le 28 mai dernier, le grand-orgue de la cathédrale Notre-Dame de Lescar résonnait pour l’au-revoir de celui qui fut son titulaire pendant de nombreuses années. Avec un dévouement et une humilité, Philippe Bense était au service de son cher Wenner et de sa paroisse, assurant même les obsèques du grand Pau. Sa bonne humeur et ses bons mots nous manqueront et je n’oublierai jamais la découverte des orgues du Béarn avec lui (...)

Lire la lettre

0 | 6 | 12 | 18 | 24 | 30 | 36 | 42 | 48 | ... | 114