Vous êtes ici : Accueil > Lettres du mois

Lettres du mois

N°221 Été 2020

L’orgue est confiné cet été

Publiée le 5 juillet 2020 par Philippe Bezkorowajny.

A l’heure où notre pays sort peu à peu du confinement, cet été l’orgue sera le plus souvent confiné. Devant la crise sanitaire et son avenir incertain, la majorité des festivals ont annulé leur saison. Ainsi, vous n’entendrez pas en concert les orgues dans plusieurs lieux habituels (Arcachon, Bordeaux, Guîtres, Périgueux, Sarlat, Vanxains…). Toutefois, vous pouvez toujours découvrir les édifices qui abritent les orgues, peut-être que finalement un concert sera donné ou bien vous aurez la chance d’entendre l’orgue sous les doigts d’un organiste de passage ou du cru. Si la pandémie continue de (...)

Lire la lettre
N°220 Juin 2020

Nettoyage de printemps

Publiée le 1er juin 2020 par Philippe Bezkorowajny.

Au moment où notre pays se déconfine peu à peu et retrouve une vie presque normale, un orgue est en train de se faire une petite beauté, un nettoyage de printemps. L’orgue de l’église Saint Jean-Baptiste de Coutras est en cours de relevage depuis le 26 mai. Construit par le facteur bordelais Nicolas Gaston Maille en 1889, cet instrument a été primitivement installé en tribune à l’entrée occidentale de l’église. Inauguré le 14 juillet par le Baron d’Etcheverry (organiste de l’église Saint-Paul de Bordeaux), cet orgue est de petite taille : deux claviers de 56 notes, un pédalier en tirasses de 27 notes et 8 (...)

Lire la lettre
N°219 Mai 2020

Un été sans musique

Publiée le 2 mai 2020 par Philippe Bezkorowajny.

Depuis le 14 mars au soir, les orgues se taisent. Les lieux de culte n’ouvriront pas leurs portes pour des cérémonies pas avant le 2 juin au mieux. Les nombreux festivals ont décidé de ne pas proposer de concerts pour cet été et de reporter la saison à 2021. Sage prudence puisque nous ne savons pas de quoi l’avenir sera fait. L’été se passera donc de musique cette année, toutefois, si vous visitez une église vous aurez peut-être la chance d’entendre une douce mélodie sortant des tuyaux d’un orgue placé en tribune ou bien à même le sol. C’est comme ça, l’année 2020 est une année pas comme les (...)

Lire la lettre
N°218 Avril 2020

Un silence de cathédrale

Publiée le 31 mars 2020 par Philippe Bezkorowajny.

Le samedi 14 mars dernier, en l’église Saint-Pierre de Bordeaux je jouai ma dernière messe avant le confinement imposé à nous devant cette pandémie inédite. En effet, les diocèses de France et le Gouvernement décidèrent d’interdire les messes pour éviter tout rassemblement pouvant propager encore plus vite le Coronavirus. Ainsi, les nefs de nos chapelles, églises, collégiales, abbatiales et cathédrales, tous les lieux de cultes sont désertés et fermés au public. Nos orgues sont ainsi condamnées au silence et nul ne sait quand les organistes pourront retrouver leurs claviers. Les concerts sont ainsi (...)

Lire la lettre
N°217 Mars 2020

In Memoriam : Odile Pierre

Publiée le 1er mars 2020 par Philippe Bezkorowajny.

C’est au moment de préparer cet éditorial, que nous apprenons le décès de l’organiste et compositrice Odile Pierre. Native de Pont-Audemer où elle vit le jour le 12 mars 1932, c’est l’audition d’un concert de Marcel Dupré à Saint-Ouen de Rouen en 1939 qui la décida à étudier l’orgue. D’abord élève au Conservatoire de Rouen, elle y remporta sept premiers prix avec comme professeurs Maurice Duruflé, Noël Gallon, Norbert Dufourcq et Marcel Lanquetuit. Puis, elle entre au Conservatoire de Paris dans la classe d’orgue de Marcel Dupré. En 1955, elle en sort avec trois premiers prix (orgue, harmonie et fugue). (...)

Lire la lettre
N°216 Février 2020

Beethoven et l’orgue

Publiée le 26 février 2020 par Philippe Bezkorowajny.

L’année 2020 est l’année Beethoven. Ce grand musicien est né à Bonn en décembre 1770 et mort à Vienne le 18 mars 1827. Son père, Johann (1740-1792) était ténor à la chapelle de l’Electeur de Cologne à Bonn. De son père, Ludwig apprend le piano, le violon et l’orgue. A neuf ans, Ludwig fur élève de l’organiste Christian Neefe qui lui fit découvrir la musique allemande du 18ème siècle et notamment celle de Bach et les règles de la composition. En 1784, Beethoven est nommé deuxième organiste de la chapelle électorale. Mais la place de l’orgue dans l’œuvre et la vie du compositeur n’est pas exceptionnelle et ne (...)

Lire la lettre

0 | 6 | 12 | 18 | 24 | 30 | 36 | 42 | 48 | ... | 114